• Menu
  • Menu

Tolar Grande, incontournable en Argentine

Longtemps inconnu, Tolar Grande voit sa côte de popularité augmentée auprès des voyageurs à la recherche de lieux insolites et exempts du tourisme de masse. Il y a quelques années lors de la préparation de notre voyage dans le NOA (Nord Ouest Argentin), nous avions recherché ce type de village isolé de tout et aux paysages exceptionnels. Aucun guide papier style Lonely ou le Routard n’en parlait …

Je me rappelle encore de la tête des agences de voyages quand je leur posais la question : “Comment faire pour se rendre à Tolar Grande? ” . On passait pour des fous.

On ne pouvait pas manquer l’occasion de consacrer un article entier sur cette destination qui nous a époustouflée. Pour ceux qui souhaitent des paysages à couper le souffle et aucun touriste, vous allez être servis!

Où se trouve Tolar Grande?

Perché à plus de 4000 mètres d’altitude ce village de mineur est situé dans la Puna (région de la Cordillère des Andes) et est difficilement accessible par les routes. A environ une journée de route de Salta et en empruntant des pistes dignes d’un Paris Dakar, Tolar Grande est proche de la frontière Chilienne.

Que voir à Tolar Grande?

Des paysages surnaturels sortis tout droit d’un studio de retouche Photoshop! L’enchainement des déserts de sel, des grands plateaux, des sources d’eau chaude et un ciel bleu azur en font une destination privilégiée. Peu de voyageurs on eu la chance de voir ces panoramas.

Comme une photo vaut mille mots, je vous laisse admirer les environs…

 

Excursion sans agence

Depuis quelques mois, l’état des pistes est plus abordable pour les voyageurs. Attention toutefois à la saison des pluies… Il est donc possible de s’y rendre sans passer par une agence. Les panneaux indiquant la route sont en place depuis peu. Il vous faudra pour cela louer une voiture. Je vous recommande Hertz pour leur sérieux. Voilà le lien pour le devis :

Pour s’y rendre il faut parvenir à San Antonio de los Cobres depuis Salta puis continuer jusqu’à Cauchari. La direction de Pocitos est indiquée. Arrivés à ce village il y a que 2 routes : soit Antofagasta de la Sierra ou tout droit en traversant le Salar de Pocitos en direction de Tolar Grande.

A la sortie de ce salar vous aurez encore  le Salar Del Diablo à passer avec l’enchainement de plusieurs lacets ” Siete Curvas” (En réalité il y en a bien plus de 7  virages!!). A la sortie de ces lacets vous trouverez le village de Tolar Grande perdu au milieu de nul part. Et là, c’est le bonheur assuré!

Il y a un refuge dans ce village d’une petite centaine d’habitants. Il y a également une station service si besoin. Attention la location de voiture essence est à proscrire pour cette région du fait du manque d’oxygène, le moteur s’étouffe. Privilégiez le diesel.

Avant de vous aventurer dans cette excursion, lisez la suite, vous allez déchanter…

Les dangers de cette région

Comme expliqué au dessus on peut se passer d’une agence ou d’un guide local MAIS attention ce n’est pas une excursion sans risque, voici pourquoi :

  • L’altitude (4000m) fait qu’il y a un risque de MAM (Mal Aigu des Montagnes). On se rappelle encore de notre première descente de voiture pour la pause photo. On se retrouve vite essoufflés au moindre effort.
  • L’endroit est complètement isolé avec très très peu de passage de voiture, donc si vous tombez en panne, débrouillez vous tout seul!
  • La zone n’est pas couverte par les téléphones portables, il faut un téléphone satellite.
  • Nécessité d’avoir un 4×4 pour franchir certains passages compliqués
  • Nécessité d’avoir un GPS + carte routière de la zone

Les températures descendent jusqu’à -10°C -15°C , donc ne pensez faire du bivouac dehors…

Passer par une agence de voyage

Toutes ces contres indications, nous ont fait prendre conscience que ce lieu mérite de passer par une agence. L’excursion par ses propres moyens peut vite tourner à la catastrophe au vue de l’isolement des lieux…

C’est ainsi que nous avons trouvé plusieurs agences proposant l’excursion :

Ces différentes agences proposent des prix allant du simple au double pour une excursion quasi identique… Comparez bien les prix en pesos Argentin. Car certains indiquent des prix en Dollars… A l’heure actuelle la moins chère reste Oneromwolrdtravel avec qui nous sommes passés.

Comptez environ 300€ pour ces 3 jours d’excursions, transport et hébergement inclus. (mise à jour du prix Septembre 2017)

Nos bons plans

Si notre article vous a donné envie de vous rendre dans la Puna (région de la Cordillère des Andes), voici quelques conseils utiles:

  • Acclimatez vous à l’altitude et monter par paliers
  • Évitez la consommation d’alcool et manger sans excès
  • Boire beaucoup d’eau
  • Mastiquez des feuilles de coca en chique pour limiter le MAM ou boire du maté de coca
  • Possibilité de traitement homéopathique “COCA 9Ch”
  • N’oubliez pas l’appareil photo!!!

Dernière chose, j’ai gardé un bon contact avec Margarita de l‘agence Oneromwolrdtravel car j’ai souvent des personnes me demandant des renseignements sur Tolar Grande. J’ai pu obtenir pour nos lecteurs une remise de 10% à 20% sur le prix de l’excursion dans le cas où il y aurait 4 voyageurs.

N’hésitez pas à me contacter par mail pour en savoir plus.

 

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

50 comments