Carnet de voyage en Argentine

De Buenos Aires à Salta en passant par Iguazu, nous avons planifié un long parcours de 3 semaines en Argentine que vous pouvez lire dans ce carnet de voyage ci-dessous. Le voyage a été réalisé sur la période de Mars – Avril.

En complément de notre carnet, vous avez nos infos sur le budget total du voyage, des infos sur les transports et également les détails de notre circuit ville par ville.

Vol Madrid à Buenos Aires (J1)

drapeau Argentine
On trouve beaucoup de drapeau de l’Argentine dans les rues

Départ pour Buenos Aires avec la compagnie Iberia. Nous passons donc via Madrid pour ce long vol pour l’Argentine (Madrid-Buenos Aires 12h).
Nous arrivons à 21h à l’aéroport d’Ezeiza, où nous retirons des pesos avant de prendre un taxi pour nous emmener à notre hôtel à Buenos Aires.

Visite de Buenos Aires (J2)

Notre première journée est consacrée à la visite de la capitale fédérale Buenos Aires:

Proche du terminal Retiro, la Torre Monumental en hommage de la communauté britannique d’Argentine (C’est une copie de l’horloge Big Ben de Londres).

Visite Buenos Aires
La Torre Monumental de Buenos Aires

On se balade dans le quartier des affaires de Buenos Aires avec ses nombreux buildings et le pont de la femme (Pont artistique).

Buildings Buenos Aires
Le quartier d’affaire de Buenos Aires
pont design Buenos Aires
Le pont de la femme à Buenos Aires

Arrivés à la place 5 de Mayo, on observe que tous les immeubles qui l’entourent ne sont pas du tout de même style. Sur la place se trouve la Pyramide de Mayo, symbole du premier gouvernement argentin indépendant. Les autres édifices sont :

  • Le Cabildo (hôtel de ville des temps coloniaux),
  • Le Palacio del Gobierno de la Ciudad
  • La Cathédrale
  • La Casa Rosada
casa Rosada Buenos Aires
La célèbre casa rosada
  • La “Manzana de las Luces”, un ensemble d’édifices lié à l’histoire et la culture de l’Argentine.

Les larges avenues dont la principale Avenida 9 de Julio, avec son obélisque, regorge de boutiques. Si vous souhaitez faire un peu de shopping c’est ici qu’il faut aller!

obelisque Buenos Aires
L’obélisque de Buenos Aires

Nous entamons la visite du quartier de la Bombonera, réputé dangereux dans les guides touristiques. Malgré les conseils du guide du routard, on souhaite prendre en photos le stade de la Bombonera, en passant par une ruelle isolée. Malheureusement, 2 touristes dans le quartier de la Boca, passent pas inaperçu et on se fait agresser. Plus de peur que de mal on s’en sort grâce à l’arrivée d’un taxi qui fait fuir nos agresseurs.

Donc attention à ce quartier, vous pouvez vous y rendre mais restez sur les rues bien passantes et rangez vos appareils photos.

Excursion sur le Tigre – Départ pour Iguazu (J3)

Balade bateau Tigre
Balade à faire sur le Tigre en bateau

Notre visite de l’Argentine se poursuit avec une excursion sur le Tigre organisée par notre hôtel à Buenos Aires. Le Tigre est une région non loin de la capitale située sur l’estuaire du Rio de la plata, frontière quasi maritime entre l’Uruguay et l’Argentine. Il y a des centaines de canaux comme à Venise mais en plus grands, ça nous rappelle notre parcours au Mexique avec cette balade à Xochimilco!

Au cours de la visite on aperçoit de superbes villas mais aussi des maisons plus modestes.

Le soir nous prenons la direction d’Iguazu avec un bus de nuit au départ de la Gare Retiro à 19h30. Un long voyage de 18H nous attend!!

Petit conseil, évitez les places proches des toilettes et prenez l’option “cama”. Vous pourrez ainsi dormir complètement allongé pendant le voyage.

Visite des chutes d’Iguazu (J4)

Arrivée du bus à 14h. La recherche d’un hôtel à Iguazu le vendredi de Pâques est vouée à l’échec car les argentins profitent eux aussi de leurs vacances!

Iguazu Argentine
Les ruelles d’Iguazu côté Argentine

En discutant avec les habitants, nous arrivons à trouver une petite chambre modeste chez une dame sympathique qui nous fait goûter une boisson locale: le télélé. Le télélé est une variante du maté. Au lieu d’infuser les feuilles de maté dans de l’eau chaude, il suffit de les mettre avec du jus d’orange et des glaçons. On profite de la fin de l’après-midi pour se balader dans le centre du village mais il n’y a pas grand-chose à faire.

Pensez bien à réserver à l’avance votre hôtel à Iguazu. Voici d’ailleurs une bonne adresse pour les voyageurs :

Visite Iguazu côté Argentin (J5)

Départ à 7h20 de Puerto Iguazu en bus local “El Pratico” (départ toutes les 20minutes) pour rejoindre le site du côté argentin. Après 40 minutes de trajet, nous arrivons à l’entrée du parc. La visite des chutes d’Iguazu est spectaculaire, n’oubliez pas d’emporter avec vous un imperméable, votre crème solaire et surtout un anti-moustique!

IIguazu chutes en Argentine
Le côté spectaculaire d’Iguazu en Argentine

Des coatis occupent tout le parc d’Iguazu! Quelques passages de jungle ressemblent clairement à la faune et flore que nous avons pu observer lors de notre parcours au Costa Rica.

Coatis en Argentine
Il y a des coatis de partout dans le parc d’Iguazu

Au retour de Puerto Iguazu, nous faisons une halte au refuge d’animaux sauvage Guia Oca. Le circuit dure une heure: un tracteur nous emmène dans la réserve (plutôt petit zoo) pour voir des oiseaux, des singes et même des fourmiliers.

Iguazu côté Brésil et départ pour San Ignacio (J6)

Le lendemain matin, on prend le bus à 9h de Puerto Iguazu avec la compagnie “Cruzero del Norte”. On retourne aux chutes d’Iguazu mais du côté Brésil.

Iguazu au Brésil
Iguazu côté Brésil pour le panorama, on est face aux chutes

Une consigne à bagages nous permet de laisser nos sacs à dos à la gare d’Iguazu. Après 2 haltes aux douanes (côté argentin puis brésilien) pour faire tamponner nos passeports (n’oubliez surtout pas vos passeports!!), nous arrivons au site à 11h. Ce côté d’Iguazu offre une vue panoramique des quelques 200 chutes d’eau alors que le côté Argentin, c’est plutôt les sensations!

Iguazu bateau
On peut même monter à bord d’un bateau pour se rapprocher au plus près des chutes d’eau

Le bus du retour nous récupère à 13h, en repassant encore par les douanes. Arrivés à Iguazu nous reprenons un bus pour San Ignacio à 14h20.
Nous arrivons à San Ignacio à 19h00 et nous trouvons une chambre à l’hôtel San Ignacio.

Ruines de San Ignacio – Salta (J7)

Aujourd’hui nous visitons le site jésuite de San Ignacio. Au XVII ème siècle, l’ordre des Jésuites, à la demande du roi d’Espagne, fondent des missions pour évangéliser les indiens guaranis à la frontière du Brésil, du Paraguay et de l’Argentine.

Missions San Ignacio
Les ruines des missions jésuites de San Ignacio

Le site est petit, beaucoup de ruines, seules persistent les portes de l’église. Avec un peu de recul, on regrette cette étape de visite mais San Ignacio permet une halte avant le grand trajet vers Salta.

A 15h, le flecha bus nous récupère pour un long trajet de nuit en direction de Salta…

Voyager de nuit permet à la fois de ne pas perdre trop de temps sur le parcours et également d’économiser une nuit d’hôtel.

Visite de Salta (J8)

Notre circuit en Argentine nous conduit du côté de Salta. Nous arrivons vers 9h00 et nous allons directement déposer nos bagages à l’hôtel à l’Hospedaje Elena. La visite du centre-ville est très agréable et surtout très différente de Buenos Aires.

Salta en Argentine
Le centre ville de Salta

Nous profitons par la même occasion pour louer une voiture à l’agence TEA.

Je vous conseille de louer un véhicule pour cette région, car dans certains endroits les bus ne passent pas. Donc pensez bien à réserver votre location de voiture à l’avance. Si on réserve par internet, les prix sont moins chers qu’en agence.

Salta de nuit
L’église de Salta de nuit

Boucle au sud de Salta (J9)

Nous récupérons notre Chevrolet Corsa à 9h00 et nous attaquons le trajet jusqu’à Cafayate. Nous traversons la vallée des lamas en passant par Cerrillos, la Merced et El Carril. Nous rejoignons le village de Cachi en passant par la Quebrada de Eiscope, les Monts Pelés de Cuesta del Obispo, et el valle encantado et la recta tintin.

Mer de nuages paysages argentine
Une mer de nuages en altitude

Après une pause à Cachi, nous reprenons la route en direction de Cafayate, en passant par Molinos, Angastaco et la Quebrada de las Flechas.

Région de Salta
Les superbes quebradas dans les alentours de Salta

Durée des trajets en voiture de tourisme:

  • Salta Cachi: 4h
  • Cachi Molinos: 1h30
  • Molinos Angastaco : 1h30
  • Angastaco Cafayate : 2H

Nous passons la nuit à l’hôtel à Cafayate, Rusty K. C’est une bonne adresse, on a adoré!

Berger Cafayate
Fin de journée pour cette bergère à Cafayate

Boucle au sud de Salta (J10)

Départ le matin de Cafayate pour visiter les ruines de Quilmes.
Cafayate/Quilmes : 1H

Lamas à Quilmes
On croise beaucoup de lamas sur le site de Quilmes
Quimes visite
Les ruines du site de Quilmes

Direction San Salvador de Jujuy en traversant des lieux exceptionnels :

  • La Quebrada de las Conchas
  • Los Castillos au km 16
  • La Ventana au km 20
  • El obelisco au km 22
  • La casa de loros au km 32
  • El sapo au km 35
  • Tres cruces au km 41
  • La garganta del diablo au km 46-47
  • L’anfiteatro.

Toutes ces formes de roches sont signalisées sur la route.

Sud de Salta, Quebrada
La Quebrada de las Conchas au sud de Salta

Cette boucle sud a été faite en 2 jours mais si vous pouvez y passer 3 jours, c’est mieux.

Cafayate Salta route
Les paysages entre Cafayate et Salta

On arrive le soir à Jujuy, ville sans intérêt mais permet de faire une halte pour faire la boucle nord sans repasser par Salta.

Quebrada sud Salta
De superbes paysages et montagnes dans cette région de Salta

Les paysages en Argentine et particulièrement dans cette région sont fabuleux. A chaque virage on découvre des décors dignes de l’ouest Américain.

Boucle au nord de Salta (J11)

On repart ce matin pour la boucle nord de Salta. On enchaine donc cette route avec la visite de :

  • La Quebrada, en passant par Yala (15km de Jujuy): mirador de Leon pour une vue sur la Quebrada (à droite avant yala).
  • Rejoindre ensuite Tilcara pour voir la forteresse de Pucara de Tilcara
Tilcara Salta
Les ruines de Tilcara

Pour atteindre la cascade, il faut marcher vers la garganta del Diablo (2h de marche ou possibilité de s’avancer un peu avec la voiture mais la route n’est pas très bonne).

On atteint Humahuacca en passant par le tropique du capricorne.

Villages région de Salta
Village de Purmamarca dans le nord de Salta

De Humahuacca nous n’avons pas pu rejoindre Iruya, car la route n’était pas très bonne à ce moment-là pour passer avec une petite voiture de tourisme. D’ailleurs avant de vous aventurer sur les routes du NOA, demandez toujours l’état des pistes avant de partir, surtout en cas de pluie la veille. Nous retournons à Purmamarca pour se balader dans le marché indien.

Boucle au nord de Salta (J12)

A Purmamarca, nous partons à pied par le sentier « Paseo de los Colorados ». C’est le chemin juste derrière l’église de Santa Rosa de Lima à gauche en montant. On passe  par le cimetière multicolore.

Paseo de los Colorados
La montagne aux 7 couleurs, curiosité de Purmamarca

Le paseo de los Colorados fait 3km (30 min de marche). En fin de parcours on voit la montagne aux 7 couleurs, mais la vue n’est pas si intéressante de ce côté car on la voit de trop près. Pour une meilleure vue d’ensemble, il faut observer la montagne depuis la route à l’entrée du village.

On récupère notre voiture pour un départ vers Salinas Grandes avant d’arriver à San Antonio de los Cobres, en passant par el viaducto la Polvorilla.

Salinas Grandes accès voiture
De grandes lignes droites pour rejoindre Salinas Grandes

Le salar est magnifique, c’est l’un des lieux les plus incroyables que nous ayons vu en Argentine. On profite de cette étape pour des poses photos dans ce décor tout blanc.
On rejoint ensuite Salta en passant par Tastil et la Quebrada del Toro. Les paysages sont toujours aussi magnifiques. On croise sur la route très peu de voiture mais beaucoup de lama et vigognes, voir même des chevaux sauvages.

Salinas Grandes sol
Le sel qui constitue Salinas Grandes
Salinas Grandes
Un des plus grands déserts de sel d’Argentine

Nous rentrons sur Salta après une grosse journée de voiture! Nous arrivons trop tard pour rendre la voiture de location et du coup nous en profitons pour la laver au karcher ( Ce qui est généralement demandé par les agences de location)

Ces 2 boucles ont été faites en trop peu de temps, on a beaucoup roulé mais on voulait caser Tolar Grande dans notre parcours.

Visite de Salta (J13)

On profite de cette journée pour se lever un peu plus tard et visiter la ville de Salta. On visite ainsi le musée MAAM (Musée d’Archéolgiet de haute Montagne) avec ses 3 momies d’enfant de la civilisation inca.

Momies inca Salta
Le musée MAAM de Salta avec les momies des enfants incas

On prend également le téléphérique pour une vue globale sur la ville.

Excursion à Tolar Grande (J14-15-16)

Arrive enfin, la visite de Tolar Grande, tant attendu pour nous. Nous sommes passés par une agence basée à Salta.

A 7h30 nous prenons le collectivo qui part de Salta pour San Antonio de los Cobres. Nous arrivons à San Antonio vers 12h30. Le voyage en bus est éprouvant et long. Et à notre arrivée du collectivo on rencontre Lorenzo notre chauffeur qui nous attend avec son 4×4.

Désert de sel Argentine
Le désert de sel proche de Tolar Grande

Pour rejoindre le village de Tolar Grande, le 4×4 passe par :

  • Abra d’alto en Chorrillos avec une altitude de 4560m.

Avec ces hauteurs, Lorenzo nous propose de prendre des feuilles de coca à mettre entre la gencive et la joue, afin de supporter l’altitude. L’effet des feuilles de coca est assez bénéfique contre le mal aigu des montagnes en Argentine.

Nous traversons ensuite :

  • Les virages de Tocomar
  • Olacapato
  • Cauchari
  • Le salar de Pocitos,
  • Les 7 curvas (chemin sinueux entre les dunes, avec 23 courbes et non 7!)
  • El desierto del Diablo.

Nous passons la nuit chez Lorenzo (plus accueillant et moins cher que le refuge franco-argentin). Les paysages de Tolar Grande sont tout simplement somptueux. On vous laisse admirer les photos de Tolar Grande.

Tolar Grande
Les dunes de sable du désert de Tolar Grande

Deuxième journée, nous visitons el ojo del mar y los ojitos, sortent de puits naturels dont la profondeur n’est pas connue à ce jour.

Tolar Grande d'Argentine
Tolar Grande, paysage spectaculaire
photo Tolar Grande
Les images ne sont pas retouchées , c’est du réel!

Ensuite, nous allons visiter los arenales, une sorte de petit désert entre 2 montagnes toujours dans la région de Tolar Grande!

Route pour Tolar Grande
4×4 obligatoire pour accéder à Tolar Grande

Après le déjeuner, Lorenzo nous amène au salar de Arizaro, plus grand salar d’Argentine. Il n’est pas aussi blanc que Salinas Grandes, mais il reste tout de même impressionnant.

salar de Arizaro Tolar Grande
Le salar de Arizaro autour de Tolar Grande

Pour la petite histoire, nous sommes tombés en panne de voiture durant 7h, jusqu’à ce que le dentiste de Tolar Grande vienne nous dépanner avec l’ambulance du village. Aucune voiture ne circule, et pas de réseau téléphonique. On déconseille donc de faire cette excursion par vos propres moyens car ce lieu, qui commence à devenir touristique, reste tout de même assez peu fréquenté.

Pour notre part nous avons réservé l’excursion à Tolar Grande par l’agence Oneromworltravel (Prix le moins cher des agences de Salta pour une prestation identique).

Pendant notre attente de 7h, on n’a même pas vu d’OVNI dans le ciel malgré les soit disant “passages habituels” dans le ciel Argentin… Branchez un argentin sur le sujet des OVNI, il en aura sûrement déjà vus passés!

Cordillère des Andes Argentine
Il y a pire comme endroit pour tomber en panne de voiture

Le dernier jour à Tolar Grande nous retournons directement sur Salta avec un autre 4×4. Nous profitons de cette occasion pour nous faire ramener directement sur Salta, afin d’éviter de reprendre le collectivo à San Antonio de los Cobres.

A 21h, nous prenons le bus direction Mendoza.

Journée à Mendoza (J17)

Arrivés sur Mendoza, nous réservons notre hôtel puis partons visiter les petits marchés de nuit de la ville. Cette ville est charmante et aurait mérité que l’on y reste plus longtemps, mais 3 semaines en Argentine ne permettent pas de tout faire.

plaza independancia Mendoza
La place de l’indépendance à Mendoza

A refaire on aurait dû rester une journée de plus dans la région de Salta plutôt que de passer à Mendoza.

De Mendoza à Buenos Aires (J18)

La première partie de la journée est consacrée à la visite de Mendoza avec l’aquarium, le vivarium puis le centre-ville.

Aquarium Mendoza
L’aquarium de Mendoza

Le soir nous prenons le bus pour retourner à Buenos Aires. Le trajet dure 20 H donc prévoyez de prendre des places “cama” pour vous reposer.

Retour Buenos Aires (J19)

Arrivés à 10h, nous recherchons un hôtel à Buenos Aires. En chemin nous rencontrons des français, coincés à Buenos Aires à cause du Volcan Islandais qui est entré en éruption le 16 avril. Les aéroports fermés, beaucoup de monde se retrouvent bloqués ici…

Nous nous renseignons à notre tour, notre aéroport français est lui aussi fermé, mais nous partons que dans 3 jours… On croise les doigts !

On profite de cette journée pour continuer notre visite de Buenos Aires.

La Plata (J20)

Aujourd’hui, on prend le bus pour se rendre à la Plata qui se situe à seulement 40min de Buenos Aires. Cette jolie ville nous aura conquis.

cathédrale La Plata
La Cathédrale qui se visite et on peut monter dans ses clochers pour la vue

Accueillante et charmante, elle ne manque pas d’histoire et les rues en diagonales sont caractéristiques de la ville. La fin de notre séjour approche et la fatigue commence à venir. On rentre sur Buenos Aires pour notre dernière nuit.

Vol Buenos Aires à Paris par Ibéria (J21)

Nous prenons notre avion à 13h pour Madrid via la compagnie Ibéria. Déjà une bonne nouvelle, notre avion peut décoller! On est en plein dans l’épisode d’éruption du volcan islandais.

Arrivés en Espagne à 6h, on apprend que notre aéroport vient tout juste de ré-ouvrir!! Chanceux nous?? Nous arrivons donc sans problème à destination. Le volcan islandais ne nous aura causé aucun tort.

Sinon on aurait pu déposer une demande d’indemnisation des billets d’avion.

Bilan du voyage

On a vraiment adoré ce voyage en Argentine, malgré les longs trajets en bus de nuit. On a été époustouflé par les visites d’Iguazu, la région de Salta et l’excursion de Tolar Grande! Et côté gastronomie, on a pu gouter à la fameuse viande d’Argentine et au Dulce de Leche, quel régal !

Seul point noir, l’insécurité dans le quartier de la Boca.

Pour en savoir plus