Recette gaufres au rhum

Recette des gaufres au rhum

Un des desserts préférés des enfants, les gaufres sont très faciles à faire. Mais connaissez-vous réellement leurs origines ? Et savez-vous pourquoi beaucoup de personnes mettent « 2 f » à gaufres ?

Voici donc ma recette de la pâte à gaufre avec du rhum ainsi que des explications sur l’étymologie du mot gaufre et son histoire.

Ingrédients pour une dizaine de gaufres

  • 250 g de farine
  • 80 g de beurre
  • 50 g de sucre
  • 500 ml de lait
  • 3 œufs
  • 1 pincée de sel
  • 1 petit pot de crème semi épaisse
  • 1 bouchon de rhum Négrita

 Préparation de la recette

Mélangez tous les ingrédients dans le même ordre d’introduction que la liste au-dessus. Pour le bouchon de rhum vous pouvez en mettre un peu plus si vous aimez le gout plus fort du rhum.

Origine des gaufres

Les premières gaufres appelées « Wafla » font leur apparition en 1185 en Belgique du côté de Bruxelles. C’est une sorte de mélange de pâte cuite entre 2 plaques de fer divisées en cellules pour donner du relief à la gaufre. C’est un forgeron inspiré par les alvéoles dans les nids d’abeilles qui invente le gaufrier.

Quelques siècles plus tard, on retrouve le nom de Waufre ou encore gauffre avec 2 « f ».  La véritable orthographe de « gaufre » fut donnée au XIXème siècle en France. Chaque pays amateur de la gaufre a gardé une appellation particulière, on trouve ainsi la Waffel en Allemagne, la Wafe à Liège, la Wafel en hollande, Wafre en Angleterre…

De plus, les plaques utilisées pour faire cuire les gaufres ont ainsi récupérer un nom dérivée comme le gaufrier, moule à gaufre, ou encore waffier.

La gaufre devient de siècle en siècle un plat habituel de l’alimentation des paysans. On note également une différence entre les gaufres fines et craquantes de la haute bourgeoisie de l’époque et celle épaisse des ouvriers.

Au XXIème siècle, la gaufre traverse l’atlantique et devient un élément incontournable du petit déjeuner aux Etats unis. C’est en 1964 lors de l’exposition universelle de New York, que le Bruxellois Maurice Vermeersch vend ses gaufres à la chantilly et rencontre un véritable succès auprès des Américains. C’est d’ailleurs lors de notre voyage à New York, que nous avons récupéré la recette des gaufres au rhum au restaurant Bubba Gump.

Plusieurs variantes existent de nos jours avec les intolérances alimentaires, on retrouve ainsi du maïs à la place de la farine de blé (La gaufre devient beaucoup plus épaisse), des gaufres à la bière, aux épices (cannelle, clou de girofle), au lard, au sucre, au chocolat…

On écrit Gaufre avec un seul « f »

Beaucoup de personnes se trompent et mettent 2 « f » à gaufre. Cette erreur viendrait d’une part de la confusion avec le mot « waffel » qui signifie gaufre en Allemande et également d’une ancienne orthographe « gauffre » lors des premières apparitions dans le dictionnaire français.

Avec un seul ou avec 2 « f » tout le monde s’accorde à dire que les gaufres c’est un délice à découvrir lors d’un voyage en Belgique ou à Lille.

Pour aller plus loin