Recette du planteur de Guadeloupe

Recette du Planteur Antillais

Après avoir passé 15 jours en Guadeloupe, nous avons pu rapporter quelques délicieuses recettes antillaises, à commencer par celle du planteur également appelé (à tort) ti-punch.

Il existe 2 variantes du planteur de Guadeloupe en fonction des préférences.

Recette du Planteur n°1

Ingrédients pour 1 Litre:

  • 25cl de rhum blanc ou rhum vieux
  • 75cl de jus de fruit (mangue, goyave, ananas, orange, fruit de la passion)
  • Cannelle, muscat, gingembre, vanille des îles

Préparation pour 1 Litre:

  • Verser les épices dans le cocktail de fruit puis préparez votre planteur en respectant les proportions: 25% de rhum et 75% de jus de fruit…
  • A servir frais avec une rondelle de citron vert!

Cette recette du planteur est la véritable recette de Guadeloupe qui se boit normalement sans ajouter de sucre. Seul le sucre des jus des fruits est utilisé. Il n’y a pas d’ajout.

Recette du Planteur n°2

Recette pour 1 Litre :

  • Rhum Blanc 33cl
  • Jus d’oranges 33cl
  • Jus de goyaves 33cl
  • sirop de sucre de canne à ajuster en fonction des gouts

Préparation de la recette:

  • Mélangez en respectant les proportions:
  • 1/3 de rhum et 1/3 de jus d’orange et 1/3 de jus de goyave.
  • Le sirop de canne se rajoute au goût!

Bonne dégustation!

Et le véritable Ti-punch souvent confondu avec le planteur, est uniquement un trait de rhum avec une rondelle de citron (citronnier des Antilles).

Dans les cocktails, il y aussi la recette de la Pina colada que nous avons récupérée lors de notre dernier voyage au Mexique! Simple et efficace quand on reçoit du monde!

Venez découvrir nos autres recettes trouvées lors de nos voyages.

Et n’hésitez pas à partager les vôtres sur mon blog.

En savoir plus sur ce cocktail du planteur

Ce cocktail créole est une boisson alcoolisée à base de Rhum. Également appelé Ti-punch, la recette du planteur connait de nombreuses variantes en fonction de sa provenance (Guadeloupe, Martinique, Guyane, Réunion….).

En voyage dans les caraïbes, on trouve ce cocktail dans tous les restaurants proposant un apéritif local. Il a été créé à Marie-Galante (Guadeloupe) pour fêter l’abolition de l’esclavage en 1848.

Lors de notre sortie en mer à Petite Terre, il nous a été servi un planteur en guise d’apéritif !

De nos jours, le planteur est un véritable phénomène de société, présent dans toutes les fêtes locales ou au restaurant, les antillais aiment respecter la tradition de sa dégustation. A savoir, qu’il faut faire tourner le planteur au fond du verre pour bien mélanger le sucre de canne ou sirop de batterie avec le rhum avant de le boire cul sec. Le vrai ti-punch ne doit pas excéder la hauteur d’un doigt au fond du verre.

Il existe de nombreuses variantes du planteur qu’on nomme souvent planteur ou ti-punch par manque de connaissance.  Vous trouverez dans certaines distilleries de Guadeloupe, des mélanges tout préparé avec plusieurs saveurs.

Et il y a d’autres déclinaisons en fonction des pays où on remplace le rhum par un alcool local comme la téquila.

Au Mexique, on trouve ainsi la pina colada, le Daiquiri et le Mojito à Cuba ou la Caïpirinha au Brésil.