• Menu
  • Menu
Objets perdus en voyage

Ces objets égarés aux 4 coins du monde…

En voyageant aux 4 coins du monde, on emmène toujours avec soi des affaires personnelles de valeurs ou non. On se limite généralement au strict nécessaire afin d’éviter la surcharge dans nos bagages. Bien que nous soyons briefés contre les vols, il arrive quelque fois qu’on égare un objet dans une chambre d’hôtel ou lors d’un trajet en bus. C’est notre cas, on a la mauvaise habitude de se « délester » de nos affaires en voyage. Voici nos « anecdotes »…

1er long voyage, ça commence !

Lors de notre voyage au Mexique, on avait été prévenus des vols dans les bus locaux. On gardait toujours un œil sur nos sacs à dos lors des arrêts des bus, on évitait de porter l’appareil photo autour du coup à longueur de journée. Mais finalement, malgré toutes ces précautions on a quand même égaré un parapluie. Pas grand-chose me direz-vous, mais se retrouver sous une pluie torrentielle à Cancun, on faisait moins les malins! La perte du parapluie n’était que les prémices de cette manie qui perdure maintenant depuis 7 ans…

Fautif : Sand qui était en charge de porter le parapluie !

Nuages au dessus de Cancun
Cancun sous la pluie

En Argentine, rebelote…

Autre pays d’Amérique du sud, l’Argentine est également réputée pour ses arnaques dans la rue. Après avoir écumés le guide du routard et tous ces conseils avisés sur cette destination, on était prévenus. Cela ne nous a pas empêché d’égarer une paire de lunettes de vue. Du moins, on a oublié de prendre ce qui restait sur une table de chevet de l’hôtel. Heureusement que Sand a des lentilles pour palier à l’absence de ses lunettes !

Un conseil pour de très courts séjours à l’hôtel, ne vous servez pas des placards, penderies et tables de chevet, on oublie toujours quelque chose dedans au moment de repartir !!

Fautif : Sand !

Chambre en Argentine
Un de nos hôtels en Argentine

Au Costa Rica, bis repetita…

A croire que l’Amérique du sud, nous porte malheur ! Au Costa Rica, on a égaré un guide du routard. Impossible de le retrouver après une excursion dans la jungle de Tortuguero. Heureusement à la première grande librairie, on a pu retrouver un guide équivalent pour finir le séjour.

Fautif : Chris, fidèle lecteur de ces guides papiers.

La foret de Tortuguero
La jungle de Tortuguero

A Barcelone, au tour de la voiture !

La capitale catalane est régulièrement le lieu de nos vacances estivales. L’année dernière après avoir sélectionné un hôtel avec parking, on s’est retrouvé confronté au problème de stationnement vu que toutes les places étaient déjà réservées par la clientèle de l’hôtel. Résultat, une voiture enlevée par la fourrière pour s’être garé (loin du centre) dans une zone non prévue au stationnement et 235€ à payer (amende + fourrière). Certes ce n’est pas un vol mais sur le coup, on pense au pire quand on arrive le matin vers sa voiture….

Fautif : Chris et Sand pour ne pas avoir été assez vigilant sur le stationnement

Bon à savoir : Si vous êtes verbalisés à Barcelone et que l’amende est écrite en catalan, vous pouvez contester l’amende car elle doit être rédigée en Espagnole!

Je pourrais même rajouter une paire de boucle d’oreilles perdues vers la statue de Christophe Colomb à Barcelone…

Statue de Christophe Colomb à Barcelone
La statue de Colomb à Barcelone

En Andalousie, plus de batterie…

Dernier oubli en date, un chargeur de batterie micro USB pour téléphone portable. Cet été, dès le départ de notre road trip de Lyon à Grenade (en passant par Perpignan, Barcelone, Valencia, Murcia, Grenade), nous avons perdu ce chargeur. Et là tout devient compliqué car les derniers smartphones sont catastrophiques niveau autonomie. Donc plus d’appels téléphoniques, plus de réseaux sociaux, impossibilité de réserver ses hôtels… Un grand retour en arrière (pas plus mal pour vivre déconnecté). Heureusement, il nous restait le chargeur de voiture, donc dès qu’on prenait la voiture on chargeait nos téléphones !

Fautif : Euh, on ne sait pas, ça va être source de dispute !

Sierra Nevada enneigée
L’Alhambra avec la Sierra Nevada en fond

En Sicile, au tour du chargeur…

Je profite de notre dernier familly road trip en Sicile pour mettre à jour cet article.  Lors de la remise de la voiture à la fin de notre séjour en Sicile, j’ai demandé à Sand de récupérer le chargeur USB qui nous servait dans la voiture de location. Elle a récupéré le cordon USB mais pas l’allume cigare chargeur! Ça nous a valu une prise de bec car j’avais pas été explicite dans ma demande…

Fautif : Les 2… Enfin ça dépend du point de vue ! lol

Tous ces objets perdus n’ont pas été préjudiciables pour la suite de nos voyages, on est loin des voyageurs qui perdent leur appareil photo ou carte mémoire, voir même de leur passeports

Qu’en est-il pour vous ?

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

7 comments