• Menu
  • Menu
Année 2015

Nos plus grandes galères en voyage…

Achevant une année 2014 riche en voyages avec Moscou, Saint Pétersbourg, Valencia, Grenade, Disneyland et la fête des lumières de Lyon, nous  entamons de la meilleure des manières l’année 2015. Au programme, un séjour déjà réservé à Amsterdam pour le mois d’avril et des perspectives de visites d’autres capitales européennes.

Notre dernier article de 2014 traitait de nos objets égarés en voyage, ce qui nous arrive régulièrement. Qui n’a pas connu ce genre de mésaventure à l’étranger ou encore quelques galères comme nous avons eu aux 4 coins du monde ?

La fréquente perte de bagages…

Dans notre vie de voyageurs, il arrive au moins une fois une perte ou un retard de bagages. Le plus embêtant est lorsque cela survient à l’arrivée dans le pays visité. On se retrouve sans rien pour entamer son séjour. Pas de brosse à dents, déodorant, ni kit de lentilles de contact… Pour l’instant (on touche du bois), nous avons eu ce problème qu’à notre retour du Mexique. Un bagage égaré lors du transfert Cancun-Mexico / Mexico-Paris. Et là, on entame une série de coups de téléphone pour tenter de se faire indemniser. Finalement quelques jours plus tard, notre sac à dos a été retrouvé puis réacheminé directement à domicile. Merci Air France.

Site de Monte Alban au Mexique

Retard d’avion et correspondances…

Notre hantise lors de nos organisations de voyages. On essaye toujours de se laisser le temps nécessaire pour changer de terminal lors de nos correspondances mais il s’avère que, des fois, cela est bien compliqué de tout faire coïncider… Comme en Guadeloupe avec une correspondance à Paris pour le vol de Pointe à Pitre. Une alerte à la bombe à notre départ de Saint-Exupéry à Lyon nous a fait manquer notre vol Paris-PaP. Heureusement Air France nous a réintégrés sur un vol pour Fort de France en Martinique suivi d’un vol pour la Guadeloupe. Finalement pas de grosses conséquences et pas de frais supplémentaires mais cela peut vite nous faire perdre quelques jours.

Notre ATR avec du retard

On part ou on part pas??

La veille de notre départ en Argentine, on apprend que Sand est enceinte de notre premier enfant. Quelle panique à quelques heures de décoller et de partir faire un trek à plus de 4600mètres d’altitude ! On se pose la question de tout annuler mais cela sera complètement à nos frais (il faut être enceinte de + de 28 semaines pour être remboursé). Après quelques minutes de réflexion et avec les conseils de son obstétricien, on finalise nos bagages. Durant le séjour, on prend toutes les précautions pour ne pas compliquer la grossesse. Au final, ce fut un de nos plus beaux voyages et le bébé, qui est devenu grand, se porte à merveille!

Le trek à Tolar Grande

Agression à l’étranger

Toujours en Argentine et plus précisément dans le quartier de la Boca, on a été victime d’une agression à l’arme blanche. Plus de peur que de mal, mais cela aurait pu très mal tourner si un taxi n’était pas passé dans la rue à ce moment-là. On n’imagine même pas les conséquences physiques et psychologiques pour la suite du séjour. Sans assurance voyage, cela nous aurait couté très cher de passer à l’hôpital si on avait eu des blessures.

Volcan Eyjafjallajökull en 2010.

Et oui, encore l’Argentine avec la fin de notre voyage et le volcan Islandais qui faisait des siennes. A 2 jours de notre retour en France, on apprenait que tous les aéroports européens étaient fermés ! On commençait déjà à regarder le prix pour réserver des hôtels sur Buenos Aires afin de prolonger notre séjour. De quoi faire exploser notre budget du voyage ! Finalement à quelques heures près on a pu passer par Madrid qui venait tout juste de rouvrir. Coup de chance !

eyjafjallajökull, nom compliqué mais on s’en souvient!

Malade à l’étranger

On n’y échappe pas quand on voyage dans des pays « exotiques », avec des conditions sanitaires à risque pour nous européens. Malgré les bonnes pratiques du voyageur :

  • Se laver les mains régulièrement
  • Vaccins à jour
  • Ne pas boire l’eau du robinet, uniquement de l’eau en bouteille
  • Protection contre les insectes

On se récupère dans la majorité des cas une bonne tourista mais il peut arriver d’avoir une infection comme la dengue ou une hépatite…

Fort heureusement, nous n’avons jamais eu de cas extrême mais juste quelques soucis comme des angines, tourista, panaris, ou encore des otites pour les enfants. Sans assurance voyage, nous décalions la visite chez le médecin à notre retour en France. Quand on connait les frais (non remboursé) médicaux en Tunisie par exemple (plus de 700€ pour une angine….), on évite ce genre de problème ou on souscrit à une assurance voyage ! Pensez également à obtenir votre carte européenne d’assurance maladie si vous voyagez en Europe. A télécharger sur Ameli.fr.

Interruption de voyage

Finalement dans toutes ces galères, c’est peut-être celle-là, la plus problématique. Un voyage prévu dans les Asturies avec notre voiture, n’aura pas duré très longtemps. Il était prévu de faire une bonne partie de la côte atlantique espagnole mais une crevaison nous a bien écourtée le séjour. Difficile de trouver un garage disponible et des pneus de rechange en plein mois d’Aout. Heureusement notre assurance nous a mis à disposition une voiture de location mais on n’a jamais pu rattraper le retard de jours et décaler notre séjour.

Le lac de Covadonga dans les Asturies

“Petit conseil : n’oubliez pas de payer toujours la totalité avec votre carte de crédit pour avoir les garanties d’assurances…”

Ce qui a changé pour nous

Toutes ces péripéties nous ont fait prendre conscience qu’en cherchant à faire des petites économies en organisant son voyage, on finit par payer beaucoup plus cher au final en omettant de prendre des assurances voyage.  Dans la majorité des cas on n’a pas eu besoin de s’en servir mais il suffit d’une fois avec un rapatriement ou un acte médical pour vous donner l’envie d’arrêter de voyager. Ma sœur travaillant dans les assurances avec l’étranger me raconte souvent les couts exorbitants des rapatriements médicalisés (plus de 50 000 €…).

Autant avoir une bonne assurance voyage dès le départ ! On apprécie les assurances comme les assurances de Mondial Assistance, qui proposent des prestations en fonction des différents profils de voyageurs. Il y a des assurances pour les expats’, les tours du mondiste, les voyages en groupe. Bref, un must have pour des voyageurs comme nous.

Je profite également de ce premier article de l’année, pour vous souhaitez mes meilleurs vœux de santé, bonheur et réussite dans vos futurs voyages!

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

8 comments